“Je me suis levé assez tôt, ai fais quelques exercices afin d’assouplir mon corps avant de prendre  une douche, je me suis longuement savonné avec mes produits body shop. J’ai enfilé une marinière Saint James, un cachemire Zadig et Voltaire, un pantalon docker Armani et mes New Balance série limitée. J’ai hésité longuement entre le Range Rover et le E-Solex pour me rendre au marché biologique, me suis décidé pour le Solex, ai mis mes Ray-Ban Pilot les Wayfarer étant devenues trop populaire.

Durant mon marché j’ai refusé de donner de l’argent à 3 sans abris et j’ai acheté 32,50 euros de fruits et légumes. Ai trouvé un vynil du Velvet Underground à 28 euros dans une édition que je n’avais pas.

Je suis rentré, ai jeté tous les légumes de la semaine dernière et les ai remplacé par les nouveaux. J’ai téléchargé le podcast du masque et la plume sur le site de France Inter, j’ai écouté les critiques démonter tous les films que j’avais regardé ces dernières semaines et me suis décidé à les trouver tout compte fait mauvais. Ai feuilleté le Monde en me demandant si voter communiste aujourd’hui pouvait me rendre trendy.
Je suis allé manger une salade composée à la terrasse d’une brasserie en chantonnant un air de Nancy Sinatra, observé longuement des lycéennes terriblement sexuelles et hautaines. Suis allé dans une galerie d’art contemporain regarder des cartons éventrés représentant la société de consommation ou peut-être des femmes avortées. Me suis rendu dans plusieurs boutiques et ai acheté une doudoune aspect lustré Pyrénex que je ne porterai qu’une fois suite à la moquerie d’un ami lors d’une soirée.
J’ai renouvelé mon abonnement pour Télérama. Ai terminé la journée en sirotant un Martini Gin accompagné de quelques olives. Ai tenté dans un relent d’espoir et de vague désir  de faire l’amour à ma petite amie mais impossible depuis que son prof de yoga lui a affirmé que le sexe détruisait toute liberté intérieure. Me suis levé, ai pris 2g de Lexomil avant de tenter vainement de me masturber devant un balai de danse sur Arte. Ai tenté de m’endormir en constatant être assez seul et triste, pensé vaguement au suicide, mais me suis rassuré en pensant à ma prime de fin d’année.”
Guillaume Rouan.