Sur la grande place de Khmeneltsky à coté de nombreuses attractions destinées aux enfants, trône un petit poney blanc attaché avec une vieille jument décrépite.
Ce petit poney à l’air bien heureux, il montre fièrement sa tige aux passants en mangeant du foin. 
Parfois il me semble même qu’il sourit de manière idiote.
Des enfants lui montent sur le dos, lui gratte la crinière, il fait alors son petit tour docilement, tranquillement la tête haute et le sabre à l’air.  
Je ne sais pas d’où provient son érection continue, peut être se sent t’il tout simplement bien, il offre ses flancs au soleil, mange à volonté et défèque à son grès sur les pavés chaud de la place. 
C’est une belle vie de petit poney.
Les parents semblent quelques fois gênés devant son membre violacé et répondent évasivement aux questions de leurs enfants.
Moi je leur répondrai c’est comme prendre un bain chaud en hiver, ça met le barreau.
Des fois j’aimerai bien être le petit poney.
Ce billet d’humeur est dédicacé a toutes celles et ceux d’entre vous qui ont tapissé leurs murs avec les posters de Poney Magazine durant leur enfance.
Guillaume Rouan