Aujourd’hui on découvre un nouveau projet, Pinholet. Une nouvelle collection de guides qui explorent le côté créatif des villes en se focalisant sur les cultures indépendantes et les projets locaux. Les initiateurs, Timothé et Mélanie, souhaitent sortir des sentiers battus et faire découvrir les petites pépites parisiennes. Loin du Mainstream, du tour shopping que l’on effectue tous les samedis, le but étant de redécouvrir la ville sous une nouvelle lumière, de manière plus éclectique. Leur premier opus sera dédié à Paris.

Mais, Pinholet, quel nom étrange… Les auteurs nous l’explique: “Le nom Pinholet vient de pinhole, soit en français sténopé. Le sténopé est une boîte percée d’un trou d’épingle qui prend des photos irréelles sur de longues poses. Pinholet s’appelle ainsi parce qu’il voit les mêmes choses que les autres, mais les capture différemment.”

pinholet point of view 1

Voici leur programme:

– 30 FAÇONS D’UPGRADER SA VIE À PARIS Nos astuces et coups de pouce pour mieux faire passer la pilule du métro-boulot-dodo.

– PORNOGRAPHIE À MANGER: La version parisienne du food porn, avec notre sélection de burgers, de cafés qui écrivent espresso plutôt qu’expresso, de bières et de bubble teas.

– LA GRANDE PLAYLIST: 50 boutiques lifestyle qui font dans le microsillon, les sneakers, les vêtements de seconde main ou l’accumulation d’objets hétéroclites – classées par styles : arty, alternatif, geek et street.

– PORTRAITS DE QUARTIERS: le sud du 20e, Barbès, Strasbourg – St-Denis et le sud de Pigalle sont les quartiers qui incarnent le futur de Paris : populaire et cool. On retrouve dans ces portraits de quartiers nos adresses favorites.

– CONTRE-CULTURE: Des musées insolites, des galeries alternatives, suivis d’une sélection de bars et de clubs.

– ET AUSSI : les adresses préférées d’HEJORAMA, une sélection des marques indépendantes qu’il faut connaître, des pages pour vos notes et de belles illustrations.

pinholet point of view

Un objet à avoir pour un parisien qui souhaite sortir du cercle vertueux de son train train quotidien ou pour un petit provincial comme moi, assoiffé de curiosités lorsqu’il monte à la capitale s’émerveiller. On croise donc les doigts pour qu’on tel projet tienne ses promesses et ne tombe pas dans une mouvance hispter branchouille dépassée.

Pour voir le jour Pinholet a besoin de vous.

Une campagne KissKissBankBank a été lancée.

Pour participer cela se passe par ici: PINHOLET.

Mathieu Clément