La fraicheur venue du Sud. Le vrai, celui de l’ouest.
Bask in the sun, un univers léché, frais et traditionnel qui s’inscrit dans la lignée des nouvelles marques françaises au caractère bien trempé. Une identité forte, et pour cause, née les pieds dans l’eau au Pays Basque, la collection s’affirme d’elle-même. Comme l’atteste l’un des t-shirts de l’été 2013, c’est bien un art de vivre qui est défendu  : «  Le vrai luxe, c’est le temps que l’on se donne pour vivre dans le décor que l’on se créé  ».
En concevant tous leurs produits en France et au Portugal, l’équipe souhaite garder une main mise sur le contrôle efficace de la qualité et du détail. Inaugurée en 2013 avec une mini-série de tee-shirt, Bask in the Sun met les bouchées doubles pour sa première vraie collection dans les shops au printemps 2014. Pantalons, shorts, boardshorts, chemise, la collection prend de l’ampleur. Et quand on voit les visuels cela semble très prometteur.
POV/ Salut François, Bask in the Sun, c’est une idée murie depuis de longues années ou une envie subite de partager un état d’esprit et des rencontres  ?
F/ Bask in the Sun, initialement, c’est le projet de Tito dont la famille travaille le textile depuis plusieurs générations, mais plutôt le linge de maison basque traditionnel. Voulant amener sa touche personnelle, il a créé cette marque en 2012.
POV/ Comment un tel projet se concrétise  ? Tu as un parcours dans le textile  ?
F/ Moi je suis graphiste depuis 15 ans et c’est comme ça que j’ai rencontré Tito, pour la réalisation du premier catalogue. Il m’a proposé qu’on s’associe, avec une troisième personne chargée de la commercialisation. J’ai pas de formation dans le textile, mais je réalise souvent des prints pour des tees et je collabore régulièrement avec des marques de fringues liées au surf. Donc je sais un peu comme on construit une collection. Disons qu’on ne part pas de zéro ! Mais c’est la première marque dans laquelle je suis personnellement investi et c’est super motivant !
Point of View bask_in_the_sun_SS14-4
POV/ On aime bien les marques qui font leur bout de chemin doucement mais sûrement. Commencer par le t-shirt est naturel. Passer à l’étape supérieure n’a pas dû être une mince affaire.
F/ Notre idée c’est de faire une marque de vêtements pour homme, une panoplie complète ; à terme des chaussures au chapeau en passant par les sous-vêtements ! Tous nos tees sont en coton bio de super qualité. Pour le reste, on visite des ateliers – Tito est au Portugal en ce moment – pour trouver des gens des gens capables de faire exactement ce qu’on a en tête !
Point of View bask_in_the_sun_SS14-2
POV/ La marque est imprégnée de l’univers surf, de la mer et rôde du côté de Guéthary. Parlementia et Avalanche sont ta cour de récréation  ?
F/ Bask in the Sun n’est pas une marque de surf mais c’est un projet élaboré sur la Côte Basque, avec vue sur l’océan. Donc on est comme tous le monde, quand il y a des vagues, on est à l’eau ! J’habite à Guéthary, je suis souvent à Parlementia. Mais pas à Avalanche, c’est réservé aux grands garçons !
POV/ Comment se font les rencontres avec les artistes qui collaborent avec toi  ?
F/ Daniela Garreton (http://dagarreton.tumblr.com) est une artiste chilienne installée à San Sebastian. On l’a rencontrée lors d’une expo. C’est comme ça qu’on lui a proposé de travailler avec nous… Puis de faire une expo chez Providence pendant l’été. Pour la collection suivante, on a choisi deux français, un italien et un américain. Des gens qu’on ne connait pas mais dont on apprécie le travail. Comme avec Dani, on espère pouvoir aller plus loin et les inviter à une expo ou pour une peinture en direct pendant un festival par exemple.
Point of View daniela_garreton
POV/ Ta boule de cristal voit quel avenir pour Bask in The Sun  ? On retrouve la marque dans quelques skateshops pointus, jusqu’à Genève. Ton but est-il de se sortir de l’univers pur surf pour s’imposer avant tout comme une marque streetwear de qualité  ?
F/ C’est pas de la lecture de boule de cristal, c’est du concret. On vient de finir un tour de France marathon pour présenter notre projet. On est super content de l’accueil. C’est bien au delà de nos espérances : 50 shops distribueront Bask in the Sun dès le printemps prochain : d’Ajaccio à Genève en passant par Bruxelles ou Lyon. Ça met un peu la pression pour la suite, mais une pression positive. Ça décuple la motivation en fait !
POV/ Le mot de la fin 
F/ Chaque collection a un thème ou est marqué par une citation : «  Le vrai luxe, c’est le temps que l’on se donne pour vivre dans le décor que l’on se créé  » en 2013. “Soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris” (c’est une phrase d’Oscar Wilde) pour la collection printemps-été 2014. Là on finalise la collection automne-hiver 14-15. Le thème sera autour de l’aventure : partir à la découverte du monde ou dans un voyage intérieur plus personnel… Ça vous laisse de quoi méditer, non ?
Point of View bask_in_the_sun_SS14-1
Plus d’informations
Mathieu.