Point of view paris nord

POV/ Bonjour Paris Nord, la forme ? Que faites vous de beau aujourd’hui ?

PN/ Super & toi?  On travaille , on répond à tes questions…

POV/ Question redondante mais importante comment est né Paris Nord ?

PN/ Nous sommes deux ; Nastassja & Mario, en couple, on s’est rendu compte que nous étions assez complémentaires pour donner vie à nos idées.  Paris Nord est donc né d’une passion commune pour  la mode, le street art & la communication. Le nom, était sous nos pieds, la ligne directrice sous nos yeux. Nous vivons dans ce Paris là, qui est le vrai Paris d’aujourd’hui. Nous sommes fiers de ce lieu qui nous ressemble et nous souhaitions faire reconnaitre sa culture. Puis on s’est associés au Bouclard pour concrétiser et développer la marque.

Point of view paris nord 3

POV/ De nouvelles marques naissent chaque semaine, quelle est la recette pour sortir de la masse et  vendre ses pièces en dehors de tonton, mamie et des copains ?

PN/ A la base, nous ne sommes que deux, avec chacun des boulots à plein temps. Faut être réaliste , on ne peut pas tout faire. C’est pourquoi nous travaillons avec des personnes dont c’est le métier pour développer commercialement Paris Nord. Ensuite pour sortir de la masse, il n’y a pas vraiment de secret : être créatif, bien communiquer et avoir la chance de plaire.

POV/ Votre positionnement graphique et marketing est fort, est-ce votre facteur de succès ?

PN/ Nous évoluons tous les 2 dans la communication, nous savons à peu près comment fonctionnent les marques d’aujourd’hui. On utilise vraiment nos expériences pour avoir la liberté de faire ce que l’on aime, en s’amusant. Le nom “Paris Nord” fait écho à énormément de monde. On ne l’a pas choisi par hasard. On avait envie de créer des réactions, des sourires, des “oooh” , des “ahahha”  Donc oui, tout cela doit faire partie de notre succès avec un peu de chance aussi.

Point of view paris nord 1

POV/ La Fashion Week ça représente quoi pour vous ? un ramassis de merde ou des opportunités et des inspirations ?

PN/ Les Fashion  Weeks sont des périodes importantes qui permettent à tout ceux qui ont un pied dans les fringues de voir ce qu’il se passe et/ou de montrer ce qu’on fait. Aucun acheteur de boutique ne commandera une collection qu’il n’a jamais touché.  C’est donc pendant les salons, et les périodes de showroom qu’une marque a le plus de chance de se développer et donc d’exister. Oui, il y a des “créatures”, des ”stars de la mode” insupportables & j’en passe. On ne retient qu’eux car ils le cherchent : ce sont les plus voyants et les plus bruyants. Mais globalement ce ne sont pas eux qui font l’énergie véritable des fashion weeks, mais plutôt les journalistes et les acheteurs qui courent de présentation en showroom en passant par des salons  juste pour faire leur boulot, par pour se faire prendre en photo.

Plus personnellement, cette période est primordiale car vu que nous sommes ultra jeunes nous avons besoin de nous représenter en showroom pour que des shops du Japon, du Danemark ou du fin fond du Québec voient Paris Nord.

POV/ Vous aimez la mode. Quelles sont les marques, les personnalités qui vous inspirent ?

PN/ Comme des Garcons, Vivienne Westwood, Hussein Chalayan, Margiela, Walter Van Beirendonck , Etudes, Joachim de Callatay , Undercover …

POV/ D’aimer la mode à faire de la mode, il y a un pas. Comment vous construisez vos choix : coupes, matières… ?

PN/ Pour l’instant Paris Nord est une marque que nous installons, on ne produit que des vêtements simples issus de notre territoire et du quotidien, Tshirt, Bleu de travail, Marcel et Sweatshirt. Nous continuons cette ligne directrice et fonctionnons en série, influencés par “nos” quartier, mais nous espérons être plus “mode” dans un futur proche en se penchant plus vers le design textile, créer nos propres tissus , travailler plus les coupes.

Point of view paris nord 2

POV/ Vous bossez avec Le Bouclard pour vous aider dans le développement. Le choix du Made in France suit directement les inspirations de la marque ?

PN/ Nous collaborons avec le Bouclard et produisons en France, au nord de Paris pour être précis. Notre marque est un nom que nous avons choisi d’assumer et cela aurait été idiot de ne pas manufacturer en France.

POV/ Le 20ème et souvent mal connu des petits provinciaux comme nous venus travailler à la capitale, quels sont vos lieux fétiches ?

PN/ (Nastassja) En bonne petite provinciale j’ai habité 4 ans dans le 20ème, rue de la Réunion donc des bonnes adresses dans le coin, j’en ai quelques unes.  Les pères pop, rue de buzenval. Les puces de Montreuil ( bon c’est dans le 9-3 mais ça touche le 20) La féline Rue Victor Letalle. Les Quilles , 123 bd de Menilmontant ( c’est limite 11 mais quand bien même c’est mon resto fief) , le Folies et le Lao Siam à Belleville…

POV/ Un mot de la fin ?

PN/ Ce n’est que le début….