« HARPE c’est un peu la nostalgie de notre enfance passée à la campagne »…

Point of view Harpe 4

Ca sent la poésie à plein nez tout ça ! Mais si ce n’est pas un instrument, de quoi on parle au juste ? Parce que jusqu’ici, c’est pas super clair !

…Harpe, c’est LA nouvelle marque qui devrait ravir TOUTES les femmes (grosses, petites, grandes, maigres,… bref toutes les femmes quoi)!

Originale mais intemporelle, ce nouveau bébé devrait être adopté rapidement. Sa sortie a eu lieu Vendredi dernier.

Fleurs, repas familiaux et décors de maisons anciennes…Voilà les inspirations que le couple mère-fille répercutent dans leur première collection « symphonie N°1 ». On retrouve des détails provenant du grenier de leurs mémoires : des boutons de chemise  recouverts de motifs et de la dentelle… De quoi nous laisser un goût mélancolique dans la bouche.

Les univers de l’enfance et de la nature semblent être les éléments principaux de leurs inspirations en partant de l’irrégularité des branches et des pétales qui ont ainsi  débouchés sur une collection aux multiples motifs géométriques.

Coton, macramé ou encore jacquard : il est question, dans  cette nouvelle collection, d’un assemblage harmonieux et intelligent de matières lisses et chargées en reliefs à la fois. Mais tout ça, 100% Français… s’il vous plait !

Comme la mélodie et les variétés de couleurs que compose la nature, les coloris de la collection proposent une relation entre neutre (blanc, écru, noir, terre) et vif (corail, bleu klein) particulièrement intéressante.

Point fo view Harpe 4

On a interrogé la créatrice de la marque, Marina Benesty, pour en savoir un peu plus (juste pour vous hein !) :

———————————————

POV : Comment HARPE a été créé ?

Marina : Harpe, c’est un héritage, une affaire de famille… Ma mère travaille dans la mode depuis 30 ans ainsi que mon père. Continuer dans ce secteur n’était pas si évident, surtout en période de crise. Depuis quatre ans, ma mère et moi, nous ne cessions de rêver à ce projet. HARPE est née d’une envie : réfléchir ensemble, rassembler nos idées et proposer des vêtements différents, de qualité, fabriqués en France, en petite quantité et à prix moyen.

POV : Tu vas prendre des verres où maintenant que tu bosses dans la « mode »?

M : Je ne me considère pas tellement comme une « fille » de la mode ! Les endroits que je fréquente ne sont pas très sexy mais j’habite dans le 3ème, rue de Bretagne, dans le quartier « Bobo », je bois très souvent mon café ou un verre de blanc au Progrès ou à la Perle et ça c’est vraiment « in ». Mon atelier se situe dans le 2ème à Paris, à deux pas du Passage du Grand Cerf et le café « Le Passage », jouxtant le magnifique local d’un fleuriste, est devenu mon café préféré.

Point of view Hapre 1

POV : Ta collaboration familiale s’est faite naturellement ou était aussi due à la conjoncture du monde du travail ?

M : C’est un réel choix qui n’est pas du à la conjoncture difficile actuelle ! Elle s’est faite naturellement. J’ai toujours travaillé dans le monde de la mode de près ou de loin, notamment chez Faguo, Wooyoungmi et dernièrement chez MERCI, le conceptstore parisien. Quand j’étais bébé, ma mère avait installé une chambre dans son atelier, j’ai toujours été fasciné par cet univers. Cette transmission et cet amour pour la mode ne pouvaient exister sans ma mère.

POV : Et la collaboration mère/fille, ce n’est pas trop difficile ?

M : Non, étonnamment, nous avons souvent le même point de vue. Ma mère a la technique que je ne maîtrise pas et j’ai la créativité et la connaissance des technologies que ma mère ne connaît pas. Nous sommes complémentaires dans le travail.

POV : Pour qui est-ce que ça a été créé ?

M : HARPE est une marque créative qui s’adresse à toutes les femmes. Nous sommes conscientes qu’il est difficile de choisir un vêtement, que l’on soit mince, petite, grande ou ronde… Le nouveau concept est de proposer aux clientes des vêtements qui avantagent leur allure. HARPE oriente et conseille ses clientes à l’aide d’un descriptif dans la fiche produit qui permet à chacune de choisir le vêtement le mieux adapté à sa morphologie mais aussi à l’aide du tri dans le menu qui permet de filtrer les modèles correspondant à sa silhouette.

Point of view Harpe 3

POV : Où sont fabriqués tes produits et par qui ?

M : Les modèles de notre collection sont confectionnés et produits à Paris en petite quantité. Nous nous chargeons du stylisme et du modélisme. Ensuite nous sous-traitons le montage dans une entreprise qualifiée à Paris avec qui nous travaillons depuis de nombreuses années. La plupart de nos tissus viennent d’Europe et nos jacquards de Lyon.

POV : Et vous sortez tout ça quand ?

M : Nous avons effectué la mise en ligne de la collection Vendredi dernier. La sortie a été annoncée sur notre page facebook : Harpe Paris et sur instagram.

POV : Et c’est vendu comment ?

M : La collection est exclusivement vendue sur notre site en ligne.

POV : Pour finir, une adresse à nous donner?

M : oui bien sur !  www.harpe-paris.com

Point of View Harpe 2

C.B.