C’est le matin, lorsque la lumière touche à peine la cime des sapins qu’elle est la plus belle. C’est froid, les respirations se figent dans l’air. Les sommets ont déjà cet éclat qui annonce que la magie reviendra encore cet hiver. Comme tous les hivers. Et toute la vallée l’attend avec impatience. Cachée au creux...