Malgré l’heure matinale les machines à chichis et beignets tournent à plein régime, remplissant l’atmosphère d’une odeur de friture qui semble habiter et imprégner cette cité balnéaire deux mois par an. J’enfile ma combi pendant qu’un marché s’installe près de la voiture, on ne trouve pas de produits régionaux ou de fruits et légumes frais...