Une vidéo a refait surface hier via le compte facebook de “Return of the Café Racer“.

http://vimeo.com/55420992

Une recette bien rodée : une balade à moto entre potes, un narrateur mélodramatique contant l’épopée d’hommes virils à travers le Sequoia National Forest. Un récit plein de dramaturgie, essayant de retranscrire toute la difficulté et les bienfaits d’une telle affaire.

Le doute est bien présent. Finement équipés les loulous chaussent tous les mêmes belles bottes, le même casque, la même veste technique, et voire même la même moto.

Effectivement, tout s’écroule à l’arrivée du premier camp. C’est finalement camping 5 étoiles. Piano camping-gaz pour concocter un repas digne d’un restaurant, le cuisto utilise même ses petits gants en latex pour l’hygiène. Ca c’est sauvage! Le narrateur perd sa crédibilité… On croit même tomber dans le même panneau que le dernier opus vidéo des Blitz Motorcycle. Filmer la traversée du Larzac comme si c’était celle des Rocheuses est un marketing finement orchestré.

Nous cherchons donc à comprendre.

Pourquoi mes potes ne m’ont toujours pas proposé un trip sauvage, roots, hippy, comme celui-ci ?!

Je signe tout de suite.

Après avoir fouiner rapidement (j’ai un peu de temps en ce moment…), on trouve aisément Wilderness Collective, une boite qui prône un discours très viril.

“In an age of eroding masculinity where men are depicted as weak, blundering, misguided and shallow, men need to be ever more intentional to carve out time for camaraderie, introspection, and growth.”

Puis on fouine un peu plus. Wilderness Collective est donc finalement une agence de voyage. Un organisateur de trips un peu partout sur le globe. Des packs tout compris. De quoi se prendre pour un aventurier tout en laissant une boite s’occuper de tout: itinéraire, matériel, ravitaillement, campement et assistance technique.

Une belle idée, encore un beau marketing.

Mais cessons de nous mentir. Essayez de planter votre tente au fond du jardin puis, si vous ne vous levez pas dans la nuit pour rentrer pleurnicher dans les bras de Madame parce que le lapin qui bouffe la tente vous fout la trouille, vous pourrez réfléchir à débourser 3500$ pour 3 jours de trip en moto avec des gars virils.

Alors oui, toi, là, juste là. Laisse tomber tes petites crèmes, ta lime à ongles, ton sac à main et tes mitaines. Ta caisse, ta bite et ton couteau, ta board et une boite de Paté Hénaff suffiront à ton bonheur.

File ! File loin! Ou moins loin… Promis en revenant on s’occupe du Power Point pour faire une rétrospective sous fond de XX et ainsi faire couler les larmes de femmes et enfants. Peut-être même ils croiront que tu es un homme changé. Un homme un vrai. Tu auras vécu l’aventure de ta vie.

P.S: Prend une carte. Il ne faudrait pas qu’une fois sorti de Paris tu appelles au secours car déjà perdu. Tous tes efforts seraient anéantis.

Bonne chance.

Mathieu Clément